1943 — Un mouvement coopératif porteur d’espoir

1943 — Un mouvement coopératif porteur d’espoir

Le : --

« 225 000 coopérateurs, 1 500 coopératives. Le mouvement gagne partout », peut-on lire sur l’affiche au-dessus d’un groupe de coopérateurs entourant le père Georges-Henri Lévesque au 5e Congrès général des coopérateurs, tenu à Québec en 1943. Source : Ensemble, décembre 1943….

Pour accéder à cet article, vous devez acheter Abonnement Coopoint WEB ou Abonnement Coopoint MAG.
Georges-Henri Lévesque prêtre avant-gardiste, homme de science et militant social

Georges-Henri Lévesque prêtre avant-gardiste, homme de science et militant social

Le : --

Le Québec de la fin des années 1930 est témoin d’un bouillonnement coopératif exceptionnel. Dans l’espoir de mettre fin à la crise économique, d’améliorer la situation économique des Canadiens français, de jeter les bases d’une économie plus humaine et d’offrir une solution de rechange au capitalisme largement perçu comme un échec, plusieurs leaders sociaux liés à des organisations coopératives, syndicales, nationalistes et religieuses ainsi qu’à des institutions d’enseignement se mobilisent alors en faveur du développement coopératif.

Pour accéder à cet article, vous devez acheter Abonnement Coopoint WEB ou Abonnement Coopoint MAG.
Une longueur d’avance pour les coops

Une longueur d’avance pour les coops

Le : --

Actuellement, une dizaine de campings se sont constitués en mode coopératif au Québec. La formule est particulièrement bien adaptée à la réalité de ce type d’entreprises, avec son lot d’utilisateurs saisonniers. « L’avantage financier pour les membres-utilisateurs est évident avec la formule coop, comparée à celle des campings-condos. Avec cette dernière méthode, les coûts sont 20 fois plus élevés », a expliqué Patrice Blais, directeur régional Bas-Saint- Laurent / Gaspésie-Les-Îles de la Coopérative de développement régional du Québec (CDRQ).

Pour accéder à cet article, vous devez acheter Abonnement Coopoint WEB ou Abonnement Coopoint MAG.
Le financement des coopératives vu par les pionniers du mouvement

Le financement des coopératives vu par les pionniers du mouvement

Le : --

Réunis sous les auspices du Conseil supérieur de la coopération (l’ancêtre du CQCM), les pionniers du mouvement allaient consacrer trois journées, soit les 8, 9 et 10 novembre 1946, à discuter des grands enjeux du financement des coopératives. Une occasion de dresser l’inventaire des problèmes, de formuler quelques doléances, mais surtout d’étudier et de mieux comprendre les rouages du financement dans une optique d’éducation coopérative.

Pour accéder à cet article, vous devez acheter Abonnement Coopoint WEB ou Abonnement Coopoint MAG.
L’Ordre du mérite coopératif québécois à  Jean-Claude Guérard

L’Ordre du mérite coopératif québécois à Jean-Claude Guérard

Le : --

Si nous demandions à ceux et celles qui ont côtoyé Jean-Claude Guérard de le décrire en quelques traits, nous obtiendrions à coup sûr le portrait suivant : esprit de synthèse et clarté de pensée, ténacité et persévérance dans l’action, extraordinaire habileté à regrouper, à motiver et à consolider des équipes, sûreté de jugement, loyauté aux causes qu’il défend et aux personnes avec lesquelles il transige, et par-dessus tout, une capacité exceptionnelle d’innovation et de conceptualisation de nouveaux modèles et de nouvelles façons de faire.

MC2M.COOP utilise des cookies pour améliorer et personnaliser votre expérience. Le site peut inclure également des cookies de tierces parties. En utilisant notre site, vous consentez à l'usage de ces cookies.