Sauvetage en mode collectif de Capitales Médias
Le 21 novembre 2019, la Cour supérieure avalisait le complexe plan de relance préparé par les coopératives des six journaux de GCM, qui devait être soumis aux créanciers à la mi-décembre. Au moment de mettre sous presse, début décembre, cette approbation était considérée comme une formalité, puisque le plus important des créanciers, Investissement Québec, avait déjà indiqué qu’il renonçait à ses prêts totalisant 15 M$. Les autres devront se contenter de se partager la somme symbolique de 250 000 $, alors que les créances s’élèvent à 17 M$...
Pour accéder à cet article, vous devez acheter Abonnement Coopoint WEB ou Abonnement Coopoint MAG.