Mode de gestion hybride chez Pantoute

Mode de gestion hybride chez Pantoute

Le : --

Il y a cinq ans, la librairie indépendante Pantoute, qui compte trois succursales à Québec, était encore une société privée par actions. Mais le proprio Denis Lebrun et sa compagne envisageaient la retraite et ont mis en vente 53 % du capital-actions. Deux cadres figuraient à la courte liste des repreneurs. Regroupés dans une coopérative de travailleurs actionnaires (CTA), 20 des 30 employés formaient l’autre part de cette courte liste. Les premiers ont acquis 27 % des actions ; la CTA, 26 %. Les membres le disent ouvertement : ils espèrent que, un jour, la coop sera seul maître à bord.

Pour accéder à cet article, vous devez acheter Abonnement Coopoint WEB ou Abonnement Coopoint MAG.