Les territoires de la coopération

Patrick Duguay

L’action des coopératives se fonde sur des principes édictés au début du 20ième siècle par les coopérateurs du monde entier. Ces valeurs communes rassemblent et définissent la distinction coopérative. Au nombre de celles-ci, l’engagement dans la communauté a souvent été l’enfant pauvre quant à ses conséquences sur l’action des coopératives. Les coopérateurs et les entreprises qu’ils opèrent sont appelés à aller au-delà de leurs activités économiques propres, au-delà de la satisfaction des besoins de leurs membres, au-delà de commandites ponctuelles pour contribuer de façon durable au mieux être de leur communauté. Il s’agit ici de dépasser le concept de l’entreprise «bon citoyen corporatif » pour parler de l’entreprise au service de la collectivité.

Patrick DuguayParmi les tendances lourdes que l’on peut observer à l’échelle planétaire en ces temps de mondialisation, la montée du local, de la ville et de la région ne fait aucun doute. Au Québec, le rôle toujours plus important joué par les municipalités, l’organisation des conférences régionales des élus (CRÉ), les dispositifs publics et parapublics de développement local et régional, les différents fonds de subventions et d’investissement ainsi que la multiplication des initiatives citoyennes, mettent à l’avantplan le rôle incontour-nable des collectivités dans la prise en charge de leur développement. Le mouvement vers le local traverse les secteurs économiques. Les ressources naturelles, l’agroalimentaire, les services aux personnes… nous assistons à la valorisation de la «proximité» comme moyen de répondre aux impératifs sociaux, économiques, culturels et environnementaux du développement, de la mobilisation des ressources d’un milieu pour construire des solutions collectives aux défis collectifs du développement.

Plus que toutes autres entreprises, les coopératives sont fortement enracinées dans leur milieu et s’inscrivent dans cette perspective d’action communautaire. Nées de la volonté de répondre aux besoins collectifs de membres, les coopératives sont continuellement appelées à innover dans la réponse aux besoins collectifs. De plus en plus, la coopération se transforme et se renouvelle au gré de l’appropriation qu’en font les communautés. Les initiatives qui naissent de ce nouveau souffle sont aussi diversifiées que les communautés qui les portent.

C’est dans cet esprit que s’inscrit l’action des Coopératives de développement régional (CDR). Outils mis en place par les coopérateurs d’une même région soucieux de se doter d’un mécanisme collectif destiné au développement de leur milieu, nos organisations utilisent la coopération pour répondre aux aspirations des communautés et répondre à des besoins collectifs nouveaux ou changeants.

Le réseau coopératif s’est structuré et institutionnalisé autour de secteurs d’activités économiques. Le dynamisme et la pertinence du modèle coopératif s’inscrit maintenant, comme à son origine, dans cette volonté de démocratiser l’économie, de placer la personne au centre des préoccupations, d’affirmer notre autonomie et de développer nos milieu de façon durable, équitable et solidaire. C’est par là que se redéfinie la coopération aujourd’hui. La 8ième édition de la revue Coopoint veut mettre en valeur la dimension locale et régionale de cette nouvelle coopération. Nous vous invitons à prendre acte de l’incroyable force d’innovation qui naît des communautés qui choisissent d’entreprendre autrement.

Crédit photo mise à l’avant : Seven Roadtrips sur Unsplash

Laisser un commentaire

MC2M.COOP utilise des cookies pour améliorer et personnaliser votre expérience. Le site peut inclure également des cookies de tierces parties. En utilisant notre site, vous consentez à l'usage de ces cookies.