La préparation fait toute la différence
Lancer une entreprise, c’est difficile. Lancer une coopérative, c’est généralement plus long que lancer une société par actions. « Les gens sous-estiment généralement la réalité de se lancer en affaires, commente Pierre Charrette, coordonnateur à la formation et au développement au Réseau d’investissement social du Québec (RISQ). Beaucoup se plaignent. Mais à quoi s’attendent-ils ? C’est comme ça que ça se passe, que ce soit pour une entreprise par actions ou collective. Ce n’est tout simplement pas facile, se lancer en affaires ! »
Pour accéder à cet article, vous devez acheter Abonnement Coopoint WEB ou Abonnement Coopoint MAG.