Une alternative innovante dans le secteur agroalimentaire

LE MARCHÉ DE SOLIDARITÉ RÉGIONALE DE L’OUTAOUAIS

Claudine Lalonde

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est maloney.png.À mesure que la mondialisation se poursuit, les individus sont de plus en plus conscients de l’impact de leur consommation sur leur communauté. De nombreuses initiatives ont pour objectif d’offrir des options aux avenues traditionnelles. Le Marché de solidarité régionale de l’Outaouais (MSRO), coopérative de solidarité, propose une alternative intéressante, en offrant une gamme de produits agroalimentaires locaux par l’entremise d’Internet.

Deux ans après son démarrage, le MSRO regroupe une quarantaine de producteurs agroalimentaires, qui offrent une variété de produits : pains, fruits et légumes, fromages et viandes. On peut même y trouver du vin de la région et des produits non alimentaires, tels que des savons… et des fleurs fraîches! Les 1 500 membres consommateurs peuvent choisir en ligne les produits qu’ils mettront dans leur panier virtuel. Il leur suffit ensuite de passer chercher leur commande le jeudi suivant : ils sont alors accueillis dans une ambiance conviviale par un des trois membres travailleurs ou par un bénévole.

Des valeurs et des principes
Les producteurs doivent être situés dans un rayon de 150 km du centre-ville de Gatineau. Et si les produits offerts ne sont pas tous biologiques, ils sont toutefois sélectionnés sur la base de critères rigoureux de qualité et de respect de l’environnement. En facilitant la consommation locale, le MSRO contribue grandement à la réduction des gaz à effet de serre (GES), en diminuant la distance de transport des aliments et autres produits.

C’est aussi une façon privilégiée de soutenir l’économie régionale. En effet, pour certains producteurs, le MSRO est devenu une vitrine importante : « le MSRO, c’est un outil pour les producteurs, mais aussi pour le développement régional. En achetant localement, nous construisons notre région et nous créons de la richesse chez nous. C’est essentiel à la croissance économique, mais aussi au développement d’une agriculture viable et vigoureuse », explique Mélissa Bergeron, présidente de la coopérative.

Au-delà de la question financière, la mission du MSRO est de créer un lien direct entre les producteurs et les consommateurs. C’est l’occasion de bâtir une belle relation avec ceux qui mettent de la nourriture dans notre assiette et de comprendre d’où viennent les produits que nous
consommons. « Ça prend des gens passionnés pour se consacrer à l’agroalimentaire, et c’est si peu reconnu. Le MSRO contribue à valoriser le rôle des producteurs, parce que c’est important », poursuit madame Bergeron.

C’est aussi une façon de souder la communauté. On profite des saisons qui passent pour organiser des activités qui rassemblent les uns et les autres et qui permettent aux citadins de découvrir la réalité des producteurs. Comme
le souligne madame Bergeron, « le Marché, c’est un peu comme le perron de l’église d’antan : il bâtit des liens dans la communauté et crée de la solidarité. C’est tellement beau et porteur de valeurs! Je veux y contribuer à 100 milles à l’heure! »

Marché de solidarité régionale de l’Outaouais
41, rue Frontenac
Gatineau (Québec) J8X 1Y9
819 771-2915

Laisser un commentaire