Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme

Coopérative de solidarité du Lac Kéno

Alexandre Couture

Il y a de ces histoires qui redonnent espoir pour le futur. Tout près de l’idyllique lac Kénogami au Saguenay, des citoyens de la région ont repris en main un dépanneur qui battait de l’aile pour le transformer en pôle commercial. Quatre ans plus tard, la coopérative emploie 23 employés, tous dédiés à ce projet plus grand que nature.

« Le dépanneur Le Baladeur n’avait pas un assez bon chiffre d’affaires pour assurer sa viabilité à long terme », se souvient France Morin. Celle qui est maintenant directrice générale de la coopérative s’était alors associée avec d’autres citoyens pour racheter le bâtiment qui contenait, en plus du dépanneur, divers locaux inutilisés depuis des années.

C’est ainsi que l’aventure a commencé. « La première étape a été de rencontrer la population, pour bien cibler les axes prioritaires de développement pour le milieu », poursuit-elle. Cette consultation publique, qui prit la forme d’un sondage et d’un forum citoyen, a permis aux membres fondateurs de bien comprendre les besoins de la région.

Quant au choix du modèle coopératif, il s’explique par la volonté des instigateurs du projet de prendre en main leur communauté. « La structure d’une coop nous permet de réaliser des projets adaptés à la réalité du milieu dans lequel nous vivons », ajoute Mme Morin.

La coopérative de solidarité qui compte 280 membres est persuadée qu’il n’y a personne de mieux placé que les gens du secteur du Lac-Kénogami pour prendre des décisions éclairées.

De fil en aiguille
Quatre ans plus tard, la coop offre une pluralité impressionnante de services de proximité aux citoyens et vacanciers de passage. En plus du dépanneur, qui est la locomotive économique du projet, la coopérative abrite maintenant une agence de la SAQ, une quincaillerie, une sandwicherie et un bistro. Plus de 300000 dollars ont été investis en rénovations grâce à différentes subventions et investissements locaux.

En plus de dynamiser le petit village et les alentours, la coop est un projet générateur d’emplois.
Outre les étudiants qui travaillent pendant les vacances, nous avons engagé plusieurs employés permanentes…

L’implication de la coopérative passe également par les services sociaux. Un élément à succès est l’implantation d’une coopérative locale jeunesse de services (CJS), une initiative qui a fait ses preuves partout au Québec. «Nous sommes à la deuxième année de la CJS et le résultat est très positif jusqu’à maintenant », ajoute Mme Morin.

En plus de dynamiser le petit village et les alentours, la coop est un projet générateur d’emplois. «Outre les étudiants qui travaillent pendant les vacances, nous avons engagé plusieurs employés permanents qui sont la base de notre organisation », explique-t-elle. Selon Mme Morin, ces employés offrent une stabilité sans égal à la coopérative et sont rémunérés en conséquence (c’est-à-dire plus que le salaire minimum).

L’avenir est rose
Les divers comités travaillent sur plusieurs projets, tous axés sur le bien-être de la population locale. La coopérative du Lac Kéno s’apprête, entre autres, à accueillir un espace santé, affilié au CLSC de Jonquière. «La population locale aura un meilleur accès à certains services de santé avec des intervenants sur place », constate Mme Morin.

Le développement durable est aussi au cœur de la mission de la coopérative. « Nous prêtons nos stationnements gratuitement aux utilisateurs du transport en commun», rappelle-t-elle. La directrice générale et son équipe travaillent depuis quelques années sur un projet en ce sens, le secteur du Lac-Kénogami n’étant pas relié par le service de bus.

Bref, ce ne sont pas les idées qui manquent à la coopérative pour le futur. Cette histoire à succès rappelle que les gens ont le pouvoir de faire changer les choses, que ce soit dans une ville de 2 millions d’habitants ou un village de 2000 habitants. La coopérative qui a maintenant un chiffre d’affaires de plusieurs millions de dollars prouve que le vieil adage «être né pour un petit pain » ne s’applique pas aux citoyens du Lac-Kénogami.

Coopérative de solidarité du Lac Kéno
5251 Chemin du Quai
Lac-Kénogami, QC

Laisser un commentaire