Participer au mouvement

Jean R. Soublière

Amis lecteurs, je suis fier de vous présenter l’édition 2018 de la revue Coopoint, qui propose une vision ambitieuse et mobilisatrice : l’avènement d’un Québec coopératif. Le magazine que vous tenez dans vos mains nous invite à réfléchir à l’importance de nos contributions en tant qu’individu, coopérative, réseau et mouvement pour réaliser notre projet de société coopérative.

En substituant l’usage coopératif à la détention de capital comme fondement de la propriété des entreprises, la coopération démocratise l’économie, contribue à la rendre plus efficace et efficiente. La qualité de propriétaire-usager permet ainsi aux travailleurs, aux consommateurs, à la clientèle et aux fournisseurs d’établir, ensemble, un cadre entrepreneurial participatif optimisé pour répondre aux enjeux  sociétaux et satisfaire les besoins de la population québécoise. Car l’économie doit être au service des gens, et non l’inverse!

Chaque création de coopératives nous rapproche ainsi d’un Québec pleinement coopératif. C’est pourquoi le Coopoint témoigne des avancés de notre mouvement et publie depuis 18 ans des exemples en vue d’inspirer les entrepreneurs et de les motiver à adopter un modèle coopératif. Cette année, alors qu’une nouvelle Assemblée nationale vient tout juste d’être constituée, nous voulons plus que jamais sensibiliser le nouveau gouvernement et les élus de tous les partis à l’importance de la coopération comme modèle de développement. Et nous entendons étendre cet effort aux élus municipaux et autres décideurs.

Le coopératisme occupe déjà une place enviable au Québec. Mais, que faut-il faire pour que la formule coopérative soit prédominante dans l’économie? Beaucoup de grandes et petites choses! Les réseaux coopératifs ont la responsabilité de développer plus de coops, d’orienter le mouvement et de défendre les intérêts des coopératives. Rappelons aussi que chaque coopérateur, chaque membre actuel et en devenir ont aussi la capacité d’entreprendre et d’influencer à leur niveau le cours des choses.

La revue Coopoint est un actif patrimonial important de la MC2M. Vecteur d’intercoopération essentiel à la mission de notre coopérative, elle nous permet de faire rayonner l’expérience coopérative, d’éduquer à la coopération, d’accompagner et de participer au développement coopératif régional. Notre revue donne la parole aux coopérateurs et offre de la visibilité aux coopératives. Et, développement majeur, Coopoint est maintenant vendu en kiosque comme par abonnements et, dès l’an prochain, comportera plusieurs numéros thématiques.

Voilà comment le Coopoint entend participer à l’avènement d’un Québec coopératif.

Laisser un commentaire