La revue annuelle Coopoint a 10 ans

Abderrahim Izirri

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est izirri.png.L’aventure a commencé en 2001 grâce à l’initiative de monsieur Guy Bisaillon, à l’époque directeur général de la Coopérative de développement régional (CDR) Montréal- Laval. Qui aurait cru que nous atteindrions le cap de la dixième année? La CDR Montréal-Laval a produit seule les quatre premières parutions. La revue a ensuite été développée conjointement avec ses voisines, la Coopérative de développement régional (CDR) de Lanaudière et la Coopérative de développement régional (CDR) Outaouais- Laurentides, par l’entremise de la Zone de coopération. La revue Coopoint est un outil important dans la réalisation de la mission des trois CDR, à savoir la promotion de la coopération et de l’intercoopération sur leur territoire respectif.

Au fil des années, la revue Coopoint a su s’imposer comme une des vitrines du mouvement coopératif québécois. L’exemple de la Coopérative de solidarité Auberge de jeunesse de la Petite-Nation en Outaouais est un exemple de mobilisation de près de 600 personnes bénévoles, développeurs économiques et partenaires marquant l’engagement de toute une communauté à la restauration d’un édifice historique.

D’une parution à l’autre, la revue s’est améliorée, tant sur le plan du contenu que sur celui du contenant. Le mérite revient bien sûr aux employés des trois CDR qui y ont collaboré, aux rédacteurs stagiaires, aux collaborateurs occasionnels, mais aussi aux nombreux annonceurs qui ont soutenu cette publication depuis ses débuts et sans lesquels nous n’aurions pu en arriver là.

Ce numéro traite de deux thèmes : la relève et l’innovation. Geoffroi Garon, jeune Montréalais de la coopérative de solidarité Innov X.0, nous parle de la relève dansson article. Selon lui, le modèle des coopératives convient le mieux à l’entrepreneuriat social. Il insiste également sur les défis de la relève entre les générations : baby-boomers, X, Y et C. Pour traiter du positionnement des coopératives devant les défis de l’innovation qui nous attendent, la CDR de Lanaudière a rencontré trois coopérants, un vétéran, un junior et une future coopérante.

Ce numéro présente aussi des initiatives inspirantes de coopératives à l’international. Les cahiers régionaux de nos territoires respectifs traitent de coopératives bien installées, de coopératives en démarrage et de projets émergents des communautés culturelles.

L’assemblée générale des Nations unies a proclamé l’année 2012 année internationale des coopératives pour reconnaître le modèle et l’apport de l’entrepreneuriat collectif dans le développement socioéconomique à l’échelle mondiale. À la veille de 2012, les coopératives ont de plus en plus d’incidence sur le développement socioéconomique. Leur champ d’activité s’élargit de plus en plus, car elles sont fondées sur des valeurs et sur des principes qui mettent l’humain et l’environnement au centre du développement.

Nous sommes fiers de présenter ce dixième numéro de la revue Coopoint qui contribuera à augmenter la visibilité du mouvement coopératif et qui saura donner le goût à plusieurs de fonder des coopératives, car les gens savent désormais que les coopératives contribuent à créer de la richesse et aussi à la partager.

Bonne lecture et longue vie à notre revue Coopoint!

Laisser un commentaire