À la Fût: La microbrasserie qui abreuve les cowboys de Saint-Tite

Alexandra Lopis

Depuis maintenant dix ans, la microbrasserie À la Fût fabrique et vend des bières artisanales de nombreuses fois primées. Avec une production annuelle de 125000 litres et un dernier chiffre d’affaires de 2 millions de dollars, sa conquête du marché ne fait que commencer.

« On a étudié tous les trois en génie électrique à Montréal. C’est pendant notre maîtrise qu’on a commencé à brasser de la bière chez un ami », raconte Philippe Dumais, l’un des membres fondateurs.

Dans le Quartier latin, au coin des rues Saint-Denis et Ontario, Philippe Dumais, Pierre-Paul Carpentier et Francis Foley apprennent les rudiments de la production brassicole. Puis ils décident de quitter la métropole.

« On avait envie d’avoir une entreprise et de partir en région. Dès le début, on a décidé de se mettre en coop de travailleurs. On était trois et ça allait de soi. Pour les membres, c’est un moyen de partager nos valeurs et d’avoir un impact. »

Saint-Tite, ville de cowboys

Ils s’établissent en coopérative en 2005 et posent leurs valises à Saint-Tite. Connue pour son Festival western, la ville accueille chaque année près de 600 000 visiteurs. « C’est le festival au Québec où Molson vend le plus de bières. En tant que fabricant, c’était une belle opportunité », continue Philippe Dumais.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est microbrasserie.png.
La Microbrasserie, Crédit : À la Fût

La microbrasserie ouvrira officiellement ses portes en août 2007, après la rénovation d’une maison ancestrale. Datant de 1865, elle est l’une des trois plus vieilles bâtisses encore sur pied à Saint-Tite. Elle abritait auparavant le premier magasin général du village.

Qualité et proximité

À la Fût fabrique des bières de haute qualité en alliant créativité, innovation et écoresponsabilité. Elle utilise de l’orge biologique et mise sur la proximité en ne faisant appel qu’à des fournisseurs locaux et de la région de la Mauricie. Actuellement, elle compte une quarantaine de bières à son actif.

« Au fil du temps, on est devenu spécialisés dans la bière vieillie en fût de chêne. Une technique de tradition belge utilisant d’anciennes barriques de vin rouge. »

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est sainte-tite.png.
Crédit : À la Fût

C’est notamment avec ce type de bières, vieillies de six mois à trois ans, que la coopérative s’est démarquée. Elle a déjà remporté 28 prix à travers le monde, dont quatre prix aux World Beer Awards de Londres en 2014 et le titre de Bière de l’année au Canada en 2012.

En 2011, pour améliorer son ancrage local et « ne pas être qu’une entreprise qui fait de la bière », les membres ont ouvert un resto-pub. La coopérative compte aujourd’hui 10 membres, plus de 25 producteurs et 40 à 50 employés, selon la saison.

En pleine croissance

Pour fêter son dixième anniversaire, la microbrasserie sera entièrement refaite pour améliorer et agrandir ses installations. L’objectif: doubler la production d’ici les quatre prochaines années. La coopérative, qui distribue déjà ses produits au Québec, pourra ainsi élargir son offre en exportant ses bières dans le reste du Canada et aux États-Unis.

Publié le 15 octobre 2017