Les coopératives dominent l’économie sociale

Stéphane Desjardins

Si les trois quarts des 11 200 entreprises d’économie sociale québécoises sont des OBNL, les coopératives et les mutuelles produisent 75 % de leurs revenus.

Les coopératives financières génèrent 41 % des revenus de l’économie sociale ; les non-financières, 31 % ; les mutuelles d’assurance, 3 % ; et les OBNL, 18 %. Ces chiffres sont tirés d’une étude sur l’économie sociale au Québec publiée en avril par l’Institut de la statistique du Québec. L’économie sociale québécoise engendre des revenus de 47,8 G$, qui proviennent à 90 % d’activités marchandes ou de cotisations de membres.

L’étude nous apprend d’autres faits surprenante. On dénombre chez nous 8400 OBNL, 2410 coopératives non financières, 320 financières et 30 mutuelles. L’écrasante majorité (65 %) des entreprises emploient 10 personnes et moins, et 2 % en ont 100 ou plus. C’est le cas du Mouvement Desjardins, évidemment, considéré comme le plus important employeur privé au Québec.

L’étude mentionne que 39 % des entreprises d’économie sociale existent depuis plus de 30 ans ; 15 % ont moins de 10 ans, et 46 % ont entre 10 et 30 ans.

Voici d’autres données intéressantes :

  • Les trois quarts des entreprises d’économie sociale servent une clientèle
    située dans leur région immédiate.
  • Les entreprises d’économie sociale du Québec ont 13 millions de
    membres ou d’adhérents, dont 5 % sont des organisations.
  • La moitié des 13 millions de membres et d’adhérents sont rattachés aux coopératives financières et aux mutuelles ; 33 % le sont à des OBNL d’économie sociale ; 18 % le sont à des coopératives non financières.
  • Parmi le personnel salarié de l’économie sociale, 62 % travaillent à temps plein ; 23 %, à temps partiel ; 15 % sont des salariés saisonniers.
  • Dans l’ensemble de l’économie sociale, les deux tiers des salariés sont des femmes (66 %).
  • En tout, 36 % des salariés de l’économie sociale ont 35 ans ou moins.
  • La moitié des entreprises d’économie sociale ont recours à des bénévoles pour certaines activités (269 000 bénévoles en 2016).

Les trois quarts des entreprises d’économie sociale sont actives dans cinq secteurs :

2510 Enseignement, services de garde et assistance sociale
2180 Organisations civiques et sociales
1550 Habitation et location
1120 Arts, cultures et médias
1120 Loisirs et tourisme

Source : Institut de la statistique du Québec, 2019

 

 

Publié en juin 2019