Coopérative funéraire des Deux Rives

Le développement durable comme mode de gestion

Stéphane Desjardins

En 2010, la Coopérative funéraire des Deux Rives s’est dotée d’une politique de développement durable. Ce fut le commencement d’une aventure qui a modifié ses pratiques de fond en comble.

Après des débuts timides surtout axés sur l’efficacité énergétique, la coop décide d’aller plus loin en 2015 en adoptant une politique de compensation de ses émissions de gaz à effet de serre (GES). « On a fait une analyse du cycle de vie de tous les ‘paniers de services’ offerts à nos familles endeuillées ; on a aussi révisé tous nos procédés à l’interne », explique le directeur général David Emond.

La coop connaît désormais le nombre précis de kilogrammes de GES émis  par la crémation et par des services comme le cortège funèbre. La

Cercueil écolo
Cercueil écolo

compensation se fait par l’entremise de la Fondation SOCODEVI (v. autre texte), qui fait du reboisement au Québec et au Guatemala. En 2017, sa contribution représentait plus de 9000 arbres !

En 2018, la coop va plus loin en fusionnant toutes ses politiques, sociales, économiques et environnementales pour miser sur l’achat local et en s’associant avec d’autres coopératives pour bénéficier d’économies d’échelle. Les initiatives se multiplient : toilettes à faible débit, aérateurs pour robinet, gestion d’éclairage en DEL, géothermie pour le complexe du cimetière Saint-Charles (construit en 2016), formation en gestion des matières résiduelles, poubelles permettant le tri par les clients dans les complexes funéraires, accréditation Ici on recycle, achat de cercueils fabriqués au Québec, sélection de cercueils verts (finition à la cire d’abeille, revêtement en coton brut non blanchi, colles végétales, chevilles au lieu de vis, etc.) ou en location (ce qui évite de le brûler), vaisselle réutilisable, fleuristes et employés qui compostent…

Mercuriades
Mercuriades

Le personnel et plusieurs fournisseurs accueillent cette politique avec fierté. D’autant plus que la coop a remporté le prix Écoefficacité 2017 au gala Les Pléiades de la Chambre de commerce de Lévis et fut finaliste aux Mercuriades 2018 en stratégie de développement durable.

« Nos actions environnementales sont avant tout alignées sur nos valeurs, explique David Emond. Je suis un vieux routier de cette industrie. J’ai travaillé dans le secteur privé, des multinationales. Mais seule la coopérative concilie ‘ impératifs commerciaux ’ et ‘ valeurs humaines ’.  J’y travaille depuis 10 ans : ici, on n’exploite pas le chagrin. »

La coopérative funéraire des Deux Rives, qui compte 1250 employés et 11 points de service, est le chef de file de son marché dans la région de la Capitale-Nationale. Elle affiche un chiffre d’affaires de 10 millions de dollars et de 35 millions de dollars en arrangements préalables.

Centre funéraire St-Charles - Extérieur
Centre funéraire St-Charles – Extérieur

coopfuneraire2rives.com

Laisser un commentaire