L’économie sociale depuis 30 ans au Québec

Présentation

NOUVEAUTÉ

Fides est heureux d’ouvrir sa collection à un titre qui va rapidement devenir un incontournable pour ceux et celles qui souhaitent mieux comprendre la reconnaissance et les réalisations de l’économie sociale au Québec depuis le début des années 1980.

Trente ans d’économie sociale au Québec rédigé par Nancy Neamtan se veut le témoignage captivant d’une actrice de premier plan de l’économie sociale. De page en page, le lecteur suivra le parcours atypique d’une anglophone formée en littérature anglaise à l’Université McGill et donc, que rien ne destinait à la carrière qui sera la sienne. Du passage au sein d’organismes de concertation dans le Sud-Ouest de Montréal, plus précisément à la Pointe-Saint-Charles qui va constituer un formidable laboratoire de mobilisation citoyenne et d’innovation dans la conception de l’emploi, Nancy Neamtan va éventuellement se retrouver à la présidence du groupe de travail sur l’économie sociale lors du Sommet sur l’économie et l’emploi de 1996, puis diriger les destinées du Chantier de l’économie sociale jusqu’à sa semi-retraite en 2015.

Au-delà de la personne et son cheminement qui en soit, constitue une formidable leçon d’engagement, c’est le travail de conviction qui est remarquable : convaincre les syndicats mais aussi, les entreprises et les autorités publiques qu’il peut y avoir une façon différente de faire des affaires. Une façon de faire qui n’est pas porté par le seul appât du gain mais le respect de la personne, l’inclusion des diverses parties prenantes, le soucis de partager la richesse plutôt que la concentrer.

La lecture nous expose aussi à la construction d’un impressionnant écosystème dédié à cette économie différente que ce soit sur le plan du financement (RISQ : Réseau d’investissement social du Québec), de la main-d’oeuvre (CSMO-ESAC : Comité sectoriel de main d’oeuvre en économie sociale action communautaire), le commerce solidaire, du transfert du savoir (TIESS Territoire innovant en économie sociale et solidaire) ou encore du réseautage international (CITIES Centre international de transfert d’innovations et de connaissances en économie sociale et solidaire).

Cet écosystème n’évolue pas en vase clos. Il est mobilisé pour supporter le développement d’entreprises d’économie sociale que ce soit sous forme coopératives ou d’OBNL. On les retrouve dans les services de gardes à l’enfance (CPE), dans les services à domicile pour les aînés (EESAD), dans les entreprises d’insertion à l’emploi et tuti quanti.

On découvre aussi l’impact de l’action du chantier sur les politiques publiques dont une des retombés les plus éloquentes est l’adoption à l’unanimité par l’Assemblée nationale du Québec de la loi-cadre sur l’économie sociale en 2013. Ce lien fécond et non complaisant avec le milieu politique est le fruit d’actions de représentations soutenues et convaincantes. En ce sens, il ne faut pas s’étonner que deux anciens premiers ministres, un, au niveau fédéral, l’autre au niveau du Québec, Paul Martin et Pauline Marois aient accepté de signer la préface. Complice de longue date de Nancy Neamtan, Patrick Duguay qui a présidé le conseil d’administration du chantier durant plusieurs années, a rédigé la postface.

Si besoin étaient, ces témoignages font écho à l’importante reconnaissance dont jouit celle qui par ailleurs, s’est vue remettre deux doctorats honorifiques.

Trente ans d’économie sociale au Québec s’inscrit dans le monde global qui est le nôtre. De conférences en forums non seulement en Amérique mais ailleurs dans le monde, on voit les liens qui sont tissés avec d’autres organisations engagées dans la même voie. C’est aussi l’engagement du Chantier dans l’organisation du Forum international de l’économie sociale et solidaire en 2011 qui va accueillir plus de 1600 participants de 62 pays.

Loin de s’assoir sur ses lauriers et en militante de toujours, en conclusion, Nancy Neamtan partage sa vision de l’avenir dont l’idée de changer d’échelle est incontournable : l’économie sociale ne doit pas limiter ses aspirations mais bien conquérir de nouveaux territoires, de nouveaux acteurs.

Trente ans d’économie sociale au Québec a été lancé à Montréal le 7 novembre 2019 en marge de l’assemblée générale du Chantier de l’économie sociale qui souligne le vingtième anniversaire de l’organisation.

Laisser un commentaire