Des entreprises pour un monde meilleur

Éditorial

Les coopératives rendent des services et fournissent des biens essentiels à la qualité de vie des individus et des collectivités. Elles sont intimement liées à notre quotidien et à notre histoire. Elles constituent des solutions aux nouveaux défis qui se présentent à nous.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 3-photos.png.L’Année internationale des coopératives décrétée par l’Organisation des Nations Unies (ONU) nous offre une occasion exceptionnelle de contribuer à enrayer le principal obstacle au développement des coopératives : la méconnaissance. La thématique adoptée par l’ONU, Les coopératives, des entreprises pour un monde meilleur, met en lumière ce qui les distingue, c’est-à-dire des valeurs et des principes. Ce faisant, les Nations Unies reconnaissent que le modèle d’entreprise coopératif constitue un atout majeur dans la réalisation du développement économique et social; avec plus d’un milliard de membres partout à travers le monde et plus de cent millions d’emplois créés sur la planète, les coopératives ont une force de ralliement devenue incontournable.

Monsieur et madame Tout-le-monde ne connaissent pas les valeurs coopératives. En effet, des principes et des valeurs, ça ne se voit pas, c’est la pointe cachée de l’iceberg, la partie « invisible » de la coopération, pour ne pas dire l’intangible. Pourtant, ces valeurs et ces principes sont à la base même de l’identité coopérative. C’est dans leur application que les coopératives se distinguent des autres entreprises. Il s’agit donc… de valeurs ajoutées!

On pourra parler tant que l’on voudra des principes et des valeurs qui donnent un sens à l’action des coopératives. Mais on ne réussira jamais à les rendre vivants, à les intégrer, à les réaliser, à les imaginer aussi bien que si nous les touchons, les sentons, les vivons.

Dans ce numéro de la revue Coopoint 2012, pour souligner l’Année internationale des coopératives, nous vous proposons d’entrer en contact avec des gens d’ici et d’ailleurs, dont le parcours et les actions sont guidés
par les principes et les valeurs de la coopération.

Vous comprendrez alors les raisons pour lesquelles les coopératives existent depuis 1844, alors qu’elles ont vu le jour dans la foulée des Équitables pionniers de Rochdale, pourquoi elles sont un modèle durable d’entreprise, un formidable outil de développement des communautés qui résiste et résistera toujours aux caprices d’une économie mondialisée.

La revue Coopoint est publiée par la Zone de coopération, un organisme à but non lucratif (OBNL) regroupant la CDR de Montréal–Laval, la CDR de Lanaudière et la CDR Outaouais–Laurentides, dont le mandat principal consiste à mettre en commun l’expertise de ses membres et à soutenir la réalisation de leur mission de développement régional. Nous souhaitons remercier chaleureusement tous les travailleurs qui œuvrent au sein de la Zone de coopération pour leur collaboration.

 

Laisser un commentaire