Accentuer le développement coopératif à Montréal

Table de concertation pour le développement coopératif et mutualiste de Montréal

Jacques Gauthier

En 2011-2012, la Table de concertation pour le développement coopératif et mutualiste de Montréal a vraiment pris son envol. Si sa première manifestation publique a été le lancement de l’Année internationale, le 15 mars dernier, avec la campagne Je coop, elle va surtout faire parler d’elle cet automne avec son projet de création d’une maison et d’un quartier de la coopération et de la mutualité à Montréal.

Le but poursuivi par la Table de concertation – favoriser un développement significatif de la coopération et de la mutualité à Montréal et à Laval – est une vaste tâche. D’où l’idée, présente au départ de la Table, de créer dans un quartier cible une maison de la coopération qui rayonnerait sur le quartier et sur la ville. La région montréalaise ressemble fort peu au terroir où se sont développées historiquement les coopératives québécoises. Sa diversité ethnique est un facteur dominant de cette différenciation et cette diversité s’accentue d’année en année. De plus, Montréal est une ville où un fort pourcentage des familles vit sous le seuil de la pauvreté, les minorités ethniques étant les plus touchées.

Ces paramètres ont fixé le cadre. Pour installer la maison – et éventuellement le quartier – de la coopération et de la mutualité, la Table recherchait un quartier central sur l’île de Montréal, avec une diversité ethnique importante, comptant déjà plusieurs coopératives. Une analyse de la présence des coopératives dans les diff érents quartiers montréalais a été réalisée tout au long de l’année; nous voulions savoir où nous pouvions compter sur une présence coopérative importante.

Nous rêvons grand! Nous voulons, avec cette maison, favoriser une collaboration active et constante des diff érentes composantes du mouvement coopératif et mutualiste, mettre en place une vitrine qui permettrait aux Montréalais, nouveaux et anciens, de découvrir ou de redécouvrir la force et l’importance du mouvement coopératif et mutualiste dans le développement du Québec. La maison de la coopération sera un pôle où le mouvement coopératif montréalais pourra se développer, s’épanouir.

D’autres actions de communication seront entreprises : échange d’information entre les membres de la Table, recherche et collaboration avec les réseaux amis, diff usion plus large de notre action vers diff érentes catégories ou groupes de Montréalais pour qui la coopération, sous toutes ses formes, pourrait représenter un moyen de s’en sortir, une plateforme de développement. Ce n’est qu’un début; la Table de concertation n’a pas fi ni de vous surprendre!

Créée en 2009, la Table de concertation, pilotée par la Coopérative de développement régional de Montréal-Laval (CDRML) et le Conseil québécois de la coopération et de la mutualité (CQCM), regroupe une douzaine de regroupements de coopératives, trois mutuelles, le service de l’économie sociale de la Ville de Montréal, le ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation (MDEIE) et le ministère des Aff aires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire (MAMROT).

Laisser un commentaire